8 Manières De Stimuler Sa Créativité Pour Réaliser ses projets

Introduction

Lorsque l’on vend un produit, une offre ou même service, il est nécessaire de ne pas faire comme les autres. Comme l’explique Peter Thiel dans son livre “De Zéro à un” :

“En situation de concurrence parfaite, à long terme, aucune entreprise ne réalise de profit au plan économique. “

Il faut donc s’extraire de la concurrence, pour passer en position de monopole. Pour cela, la créativité joue un rôle essentiel. Mais comment peut-on stimuler sa créativité pour réaliser ces projets ? 

Est-ce que cette aptitude est innée ? D’après le psychologue Adam Grant, dans son ouvrage “Originals : How Non-Conformists Move the World“, il n’y a pas de créativité ni d’originalité sans tests et sans échecs.

Donc, l’idée que la créativité est innée est fausse. Nous avons tous un potentiel créatif que nous pouvons développer. Voici 8 manières d’accroître sa créativité pour dynamiser ses projets et atteindre ses objectifs.

Organiser ses idées avec le Mind Mapping

Le mind mapping, ou carte mentale en français, désigne une représentation visuelle des idées sous forme de schéma. Au centre de la carte figure l’idée centrale. Les idées annexes sont reliées par des branches et les celles-ci sont organisées selon une hiérarchique et associative. Des codes couleurs sont assignées en fonction du type d’idée.

Le Mind mapping pour décupler ses idées et sa créativité ?
Le Mind mapping pour décupler ses idées et sa créativité

Les bénéfices du mind mapping

D’une manière générale, le mind mapping élargit notre capacité à penser extensivement et logiquement dans une situation donnée. On peut s’en servir pour penser, organiser les informations et faire du brainstorming autour d’un prototype de projet.

Voici quelques autres bénéfices de cet outil pour votre créativité :

  • Aide à avoir une vue d’ensemble du sujet étudié
  • Amélioration de la mémoire et de la compréhension de l’information
  • Stimule l’imaginaire pour accentuer sa créativité
  • Aide à déclencher des associations créatives entre des éléments d’information apparemment sans rapport entre eux.
  • Aide à débloquer des idées et des perspectives créatives inattendues.
  • Vous aide à mieux comprendre vos objectifs, vos idées et vos actions.

S’inspirer des autres

Comme le disait Tony Robbins, célèbre coach en développement personnel « on reconnaît les pionniers au fait qu’ils sont étendus contre le sol, mort et avec des flèches plantées dans le dos ».

Autrement dit, laissez prendre les risques de l’innovation aux pionniers et aux inventeurs. En effet, à travers l’Histoire, bon nombre d’inventeurs n’ont pas eu la reconnaissance qu’ils auraient dû avoir. D’autres, bien plus malins ont su exploité leurs découvertes sans prendre les risques.

Au lieu de réinventer la roue, cherchez l’inspiration chez d’autres personnes. Par exemple, trouvez une personne qui a réussi, analysez sa réussite, et répliquez éthiquement son travail ! En recherchant des entreprises ou des individus qui ont pris des risques à votre place pour créer un produit viable, vous accumulerez du savoir et de la créativité que vous pourrez transférer dans votre business.

Cela peut paraître opportuniste pour beaucoup de gens, mais n’oubliez que nous sommes dans un monde où la concurrence est rude et les ressources limitées. Par conséquent, pourquoi ne pas absorber la créativité et le travail des autres ? Cela ne vous dispense pas de travailler avec acharnement, loin de là !

Reformuler le problème

Exprimer différemment une problématique sur laquelle on piétine depuis plusieurs jours ou plusieurs semaines peut vous conduire à un autre point de vue. Pour cela, il est indispensable de se poser beaucoup de questions :

  • Comment puis-je contourner cet obstacle ?
  • Quels sont les enjeux de ce problème ?
  • Est-ce qu’il existe des solutions alternatives ?
  • Que se passe-t-il si je fais cela ?
  • Qui est impliqué ?

Pour chaque problème, vous pouvez émettre des suppositions et des hypothèses basées sur des éléments factuels. Ayez un esprit critique sur ces éléments. En vous posant les bonnes questions, vous reconsidérerez vos schémas mentaux, ce qui entrouvrira la porte à de nouvelles solutions créatives.

Si j’avais une heure pour résoudre un problème dont ma vie dépend, je passerai 55 minutes à reformuler le problème et seulement 5 minutes à chercher des solutions.

Einstein

Raisonner dans le sens opposé

Si vous sentez que vous ne pouvez pas envisager quelque chose de nouveau, essayer de voir les choses dans le sens opposé. Plutôt que de vous concentrer sur la façon dont vous pouvez résoudre le problème ou améliorer votre produit, pensez comment vous pourriez aggraver la situation ou le problème.

Quand vous aurez les réponses à ces questions, il vous suffira d’inverser pour trouver une issue à vos contraintes.

Procrastiner intelligemment

Cela peut paraître contre-intuitif, mais procrastiner peut aider à débloquer sa créativité. Steve Jobs était aussi connu pour être un adepte de la procrastination. Certes, la procrastination est nuisible pour la productivité, mais elle peut s’avérer utile dans le domaine de la créativité.

Steve Jobs : procrastinateur intelligent

Quand vous procrastinez, par exemple dans le cas d’un exercice de créativité ou d’innovation, votre cerveau travaille en permanence. Il concentre l’attention sur une ou plusieurs tâches. Votre cerveau ne se repose jamais totalement.

Adam Grant a étudié le sujet de la procrastination sur la créativité. Il a mené une expérience au sein de son université auprès de ses étudiants. L’expérience consistait pour les étudiants à trouver des idées d’entreprise. Les étudiants sont divisés en deux groupes.

  • Le premier groupe commençait directement à rechercher des idées une fois que le sujet a été donné
  • Le deuxième groupe jouait 5 minutes à un jeu vidéo après avoir reçu les instructions.

On observe ainsi que les élèves qui ont procrastiné 5 minutes ont eu des performances créatives plus de deux fois supérieures à ceux qui n’ont pas procrastiné. Néanmoins, la procrastination a des limites lorsque la durée de jeu excédait plus de 10 minutes. En effet, le niveau de performance était similaire à celui de l’échantillon qui n’a pas procrastiné.

Utiliser un tableau blanc

Le tableau blanc, aussi appelé « Dayboard » est un outil remarquable à bien des égards. Je l’avais déjà évoqué dans l’article sur les trois éléments fondamentaux de la productivité, le tableau est une aide précieuse pour augmenter sa créativité.

Le fameux dayboard : un outil polyvalent développer ses idées

À l’instar du mind mapping, le tableau permet poser ses idées au compte-gouttes ou pour se rappeler et visualiser ses objectifs. Personnellement, je m’en sers pour faire un du brainstorming.

Optimiser son environnement

L’environnement dans lequel vous évoluez a bien évidemment une importance capitale pour votre créativité. Par exemple, on peut légitimement supposer qu’un bureau de travail désorganisé et en pagaille n’aide pas à se concentrer correctement pour une majorité de personnes.

Votre environnement a un impact important dans votre manière de travailler

Il en est de même pour les réseaux sociaux ou les émissions de télévision qui captent constamment votre attention. En éliminant les notifications et autres distractions dans votre environnement, vous augmentez votre temps d’attention que vous pouvez consacrer à vos idées.

Entretenir sa curiosité

Garder un esprit ouvert est essentiel. Pour apprendre de nouvelles ou de nouveaux concepts, votre esprit doit être réceptif. Faites de la veille technologique régulièrement, abreuvez-vous de ce qui gravite autour de vous.

Sans recherche active de votre part, vous perdrez cet esprit curieux. Ne considérez donc rien comme acquis , car les idées, les croyances et le savoir que vous possédez peuvent évoluer dans le temps. De même, ne mettez pas de côté les choses ennuyeuses, car vous perdez l’opportunité de développer votre curiosité.

L’apprentissage doit être constant et vous devez prendre du plaisir et de l’excitation à apprendre de nouveaux concepts. Il y a tellement de domaines dans lesquels on peut apprendre du savoir utile et qui a de la valeur que l’on ne pourrait pas tous les lister !

Dans mon cas personnel, je m’intéresse aussi bien au développement web qu’au marketing, au copywriting et tout ce qui gravite autour du commerce en ligne. Lire est un moyen formidable d’accroître ses connaissances et stimuler sa créativité. On s’enrichit ainsi de l’expérience et du savoir des autres que l’on peut mettre au service de ses objectifs.

Laisser un commentaire